Avis aux lecteurs

Philippe Vannay le pied dans le plâtre sur les bords de l’Oise
Philippe Viannay le pied dans le plâtre sur les bords de l’Oise. Photographie argentique en noir et blanc (Août 1944). Crédit : Département AERI - Fondation de la Résistance - © Archives nationales - Fonds Défense de la France
Print Friendly

Pouvoir, tout en sachant plaire et faire vendre, être une référence pour le lecteur parce qu’on a en soi la capacité de choisir, même dans un tourbillon d’informations et de mesurer à chaque instant dans l’événement qui passe ou dans la décision qui se prépare leurs implications au présent et leur valeur d’avenir ; pouvoir aussi, quand il le faut, s’opposer et combattre, dire et redire, tel est le pari impossible proposé au journaliste.

Philippe Viannay
Fondateur du Centre de formation des journalistes (CFJ), Paris.

 

 

De l’indépendance de l’éditeur

Paradigme & Prospective ne sert les intérêts d’aucun parti, ne défend aucune idéologie et n’est rattaché à aucun lobby qu’il soit politique, industriel ou financier. Les seuls textes sur lesquels se fonde notre action d’information est l’article 11 de la Déclaration française des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 relayée par la Constitution de la Ve République du 4 octobre 1958 ainsi qu’en témoigne son introduction, qui consacre, comme fondamentale, la liberté d’expression dont est issu le droit de la presse. Textes édificateurs confortés par l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée par l’assemblée générale des Nations unies le 10 décembre 1948. De même que l’article 10 de la Convention européenne des droits de l’homme de 1950 qui, rappelons-le, garantit la protection des sources d’information des journalistes, sans exception ni restriction, et fait l’objet d’une jurisprudence des plus protectrices de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

 

De l’acte d’achat ou d’abonnement

Par l’acte d’achat ou d’abonnement de Paradigme & Prospective et des ouvrages du pôle Editions de la revue (Editions du Contre-pied), vous participez à un combat fondamental : la défense de la liberté d’expression pour une information libre et indépendante ainsi qu’en témoigne, solennellement, par son introduction, la Constitution de la Ve République Française. Vous permettez, également, à des auteurs, journalistes, écrivains, reporters-photographes français, qu’ils soient débutants ou confirmés, d’exercer leur métier en toute indépendance afin de faire respecter le droit, inaliénable, d’être informé, à l’heure, notamment, où la désinformation fait rage et où tant de libertés sont, quotidiennement et insidieusement, bafouées, mettant ainsi en péril la démocratie, notamment au pays qui se réclame encore… des droits de l’homme !

 

De la ligne éditoriale

Paradigme & Prospective est de tous les combats : la préservation de la nature et de l’environnement, le maintien et l’élargissement des libertés individuelles et collectives, la défense des droits sociaux, la préservation de la santé et de la dignité humaine et, enfin, la restauration des pouvoirs du peuple souverain.

 

Restaurer les pouvoirs du peuple souverain

 

Chaque jour nous nous exposons pour décrier les injustices, déceler les arnaques, encourager les initiatives, défendre les valeurs humanistes. Nous nous exposons, journellement, pour votre liberté. Éditer, informer, c’est résister. Alors, soutenez ce combat citoyen ; découvrez Paradigme & Prospective et nos éditions vulgarisées, engagées ; informez-vous à juste prix !

Romaric Liégeois
Directeur de publication

 

 

La formation des journalistes : un formatage en règle ?
Écoles de journalisme : usines à bien-pensants ?

Les journalistes sont-ils formatés ? À vous de juger par la lecture de ce premier numéro ! Les journalistes et collaborateurs  de Paradigme & Prospective sont, à l’origine, issus des formations suivantes : Centre de perfectionnement des journalistes (CPJ) et des cadres de la presse (Groupe CFPJ) de Paris ; École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille (filière professionnelle de Montpellier) ; École des hautes études en sciences de l’information et de la communication (Celsa) Paris-Sorbonne ; Institut pratique de journalisme (IPJ) Paris-Dauphine ; École supérieure de journalisme (ESJ) de Paris ; École publique de journalisme de Tours (EPJT) ; Institut français de presse (IFP) Paris II Panthéon-Assas ; SciencesPo Paris ; Institut d’études politiques (IEP) de Lyon. Les webmasters : École supérieure d’informatique, de commerce et de gestion (esicad) de Montpellier ; Université Perpignan via Domitia (UPVB). Les graphistes : Gobelins, l’école de l’image à Paris ; École supérieure des métiers artistiques (Esma) de Montpellier ; Académie libanaise des beaux arts ; École européenne supérieure d’art de Bretagne ; École nationale supérieure d’art (Ensa) de Nancy ; Université de Nancy II ; Université de Reims ; Université de Bourgogne. Les photographes : École nationale supérieure de la photographie (ENSP) en Arles (cours du soir).

 

Print Friendly