Catégorie : Les alternatives

Les alternatives
Elixirs floraux du bush australien : canaliser ses émotions par la puissance des fleurs
Moins connus que les essences de Fleurs de Bach, les élixirs floraux du bush Australien partagent, pourtant, le même principe, controversé, de « guérison vibratoire » pour remédier à la tristesse, au manque d’énergie ou à l’infertilité. Créés dans les années 90 par lenaturopathe Australien Ian White1, les élixirs floraux agissent sur les blocages et les émotions, souvent à l’origine de symptômes physiques. A l’heure où les Français éprouvent un intérêt grandissant pour les médecines alternatives, que vaut vraiment la thérapie florale... australienne ?
Les alternatives
Ian White, le Dr Bach Australien : « La connaissance des propriétés thérapeutiques des élixirs floraux résultent d’un art très ancien »
Éminemment reconnu, l’australien lan White, créateur emblématique des élixirs floraux du bush australien, pratique et enseigne la naturopathie et la kinésiologie. Issu d’une famille d’herboristes où les thérapies naturelles par les plantes s’exercent depuis cinq générations, il est également aux commandes de la société Bush Biotherapies Ltd. Auteur prolixe (1), Ian White multiplie les ouvrages et les conférences sur les fleurs australiennes et leurs vertus.
Les alternatives
Yannick Martin [consultante] : « J’ai été surprise par la rapidité des effets »
A la recherche de traitements plus naturels ou à court de réponses de la médecine conventionnelle, les Français sont de plus en plus nombreux à tester les médecines alternatives.   « J’ai découvert les élixirs du bush Australien à travers une offre Groupon, pour une séance de thérapie florale à tarif réduit » explique Yannick Martin, consommatrice […]
Les alternatives
Didier Pachoud
Les fleurs de Bach : désenchantement ?
“ Dérive sectaire ”, “ charlatanisme ”, tels sont les mots qui viennent noircir la réputation des célèbres Fleurs de Bach. Les remèdes floraux qui ont fait la joie des consommateurs et des magazines féminins sont désormais.