Catégorie : Les banksters | Finance

Les banksters | Finance
MasterCard : le continent africain s’affranchit de la monnaie physique !
    Quel sera, pour les Nigérians et, désormais, pour les Égyptiens et les Zimbabwéens, le prix à payer ? Le gouvernement du Nigéria, par exemple qui, faut-il le rappeler, détient la palme d’or de l’opacité du système financier mondial et le réseau international MasterCard ont conclu un partenariat donnant lieu en 2014 à l’édition de […]
Les banksters | Finance
MasterCard Aid Network : quand l’opérateur se lance dans l’humanitaire
Au-delà de l’intérêt purement mercantile qui, sans nul doute, n’a pas échappé aux experts du réseau international MasterCard, l’inclusion financière ne se traduit pas, systématiquement, en véritable hold up des libertés fondamentales. Eclairage. C’est l’utilisation que l’on fait de cette récente technologie, à plus ou moins long terme, ou que l’on projette de faire et […]
Les banksters | Finance
Quand l’Onu et MasterCard unissent leurs forces contre la faim
Accompagner l’aide au développement et promouvoir l’inclusion financière, c’est le double objectif que se sont lancés l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO ou ONUAA) et MasterCard qui s’allient dans le combat contre la faim dans le monde.   L’accompagnement au développement s’effectue autour, notamment, de la promotion des systèmes de paiement inclusifs pour […]
Les banksters | Finance
Des bons d’achat alimentaires électroniques pour les réfugiés Syriens au Liban
Le Programme alimentaire mondial des Nations unies (Pam) a lancé une opération de bons d’achat alimentaire électroniques (bons électroniques) au Liban.   Depuis septembre 2012, dans le cadre de sa réponse humanitaire massive à la crise syrienne, le Programme alimentaire mondial des Nations unies (Pam) a lancé une opération de bons d’achat alimentaire électroniques (bons […]
Les banksters | Finance
Titrisation bancaire : une mise en esclavage
Auteur de l’e-book “ Crise de la dette : crime contre l’Humanité ” et fondateurdu Syndicat de lutte contre les banques(1), Dominique Michel lutte contre la titrisation des créances bancaires et espère voir un jour traduits en justice les responsables politiques et les dirigeants complices qui ont rendu « des millions de Français esclaves » des banques en s’appuyant sur la loi « anticonstitutionnelle » du 23 décembre 1988.

Abonnez-vous à Paradigme & Prospective

Le contenu de cet article est gratuit mais pour le débloquer vous devez souscrire un compte gratuit.

Se connecter

Créer un compte gratuit

Accès aux extraits de tous les articles (même les articles réservés aux abonnés payants)
Accès aux articles gratuits (uniquement accessibles en étant connecté)

Créer un compte gratuit

 

Découvrez nos Offres d'Abonnements

Offre classic

Abonnement Edition Papier ou Internet - 12 Numéros - Internet,

Abonnement Edition Papier ou Internet - 6 Numéros - Internet,

Offre premium

Abonnement Edition Internet Seul - 24 Numéros,

Abonnement Edition Internet Seul - 18 Numéros,

Abonnement Edition Internet Seul - 12 Numéros,

Abonnement Edition Internet Seul - 6 Numéros,

Offre platinium

Abonnement Edition Couplée - 12 Numéros,

Abonnement Edition Couplée - 6 Numéros,

Offre professionnels

Abonnement Edition Couplée - 12 Numéros,

Abonnement Edition Couplée - 6 Numéros,

Offre solidaire

Abonnement Edition Couplée - 24 Numéros,

Abonnement Edition Couplée – 18 Numéros,

Abonnement Edition Couplée – 12 Numéros,

Abonnement Edition Couplée – 6 Numéros

Les banksters | Finance
Dominique Michel : « La titrisation des créances bancaires, un nouveau “Code noir” »
A l‘origine d’une plainte pour « crime contre l’humanité » déposée le 1er septembre 2011 auprès du doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance (TGI) de Paris,  le président du Syndicat de lutte contre les banques (SLCB), Dominique Michel, ne lésine pas sur les moyens mis en oeuvre : dépôts de plaintes, mesures collectives, préavis de grève et de lutte contre […]

Abonnez-vous à Paradigme & Prospective

Le contenu de cet article est gratuit mais pour le débloquer vous devez souscrire un compte gratuit.

Se connecter

Créer un compte gratuit

Accès aux extraits de tous les articles (même les articles réservés aux abonnés payants)
Accès aux articles gratuits (uniquement accessibles en étant connecté)

Créer un compte gratuit

 

Découvrez nos Offres d'Abonnements

Offre classic

Abonnement Edition Papier ou Internet - 12 Numéros - Internet,

Abonnement Edition Papier ou Internet - 6 Numéros - Internet,

Offre premium

Abonnement Edition Internet Seul - 24 Numéros,

Abonnement Edition Internet Seul - 18 Numéros,

Abonnement Edition Internet Seul - 12 Numéros,

Abonnement Edition Internet Seul - 6 Numéros,

Offre platinium

Abonnement Edition Couplée - 12 Numéros,

Abonnement Edition Couplée - 6 Numéros,

Offre professionnels

Abonnement Edition Couplée - 12 Numéros,

Abonnement Edition Couplée - 6 Numéros,

Offre solidaire

Abonnement Edition Couplée - 24 Numéros,

Abonnement Edition Couplée – 18 Numéros,

Abonnement Edition Couplée – 12 Numéros,

Abonnement Edition Couplée – 6 Numéros

Les banksters | Finance
Aplomb : « Imposer les lois républicaines au système bancaire »
Des banques irrémédiablement compromises. Entre le 1er janvier et le 31 décembre 2014, 205 800 dossiers1 ont été déclarés recevables par la commission de surendettement des particuliers. Autant dire qu’à la Banque de France, on ne chôme pas. Le profil type du surendetté est à 64,6% un individu célibataire, séparé, divorcé ou veuf. Le contexte socio-démographique pèse donc lourd […]
Les banksters | Finance
Gérard Faure-Kapper : « L’Aplomb n’est pas dans une démarche de contestation systématique, mais objective »
Le rôle de l’Association pour la légalité des opérations et mouvement bancaire (Aplomb) est de s’insurger sur des taux de crédits bancaires qualifiés d’usuraires par le code monétaire et financier. Celui des établissements bancaires, tout autre et moins philanthrope, consiste à surfer sur les failles de l’article L 313-3 du code de la consommation. Rencontre avec l’ancien banquier, Gérard Faure-Kapper, président de l’Aplomb et Maître Katia Debay, partenaire de l’association.
Les banksters | Finance
Maître Katia Debay (avocat au Barreau de Versailles) : « Un combat militant »
Partenaire de l’Association pour la légalité des opérations et mouvement bancaire (Aplomb), Maître Katia Debay, spécialiste du droit bancaire, est avocate au Barreau de Paris.
Les banksters | Finance
Gérard Faure-Kapper : « J’ai un rapport financier probant, qui repose sur un faisceau d’indices précis »
Le président de l’Aplomb, Gérard Faure-Kapper se voit, quant à lui, visé par une plainte au pénal1 pour propos « diffamatoires » à l’encontre du Crédit Mutuel d’Abbeville (Somme) à l’heure où les pratiques du cinquième groupe bancaire français, qui aime à vanter son esprit mutualiste, font l’objet de poursuites judiciaires pour de présumés faits de fraude fiscale et de blanchiment international dans le cadre d’un vaste système d’évasion fiscale2.