Catégorie : Les indignés | Altermondialisme

Les indignés | Altermondialisme
« Plan B » : une alternative crédible pour l’Europe ?
Réunir les forces anti-austérité en Europe et élaborer ensemble une autre Union. Tel est l’objectif ambitieux du mouvement « Un plan B pour L’Europe ». Un premier sommet « Plan B », les 23 et 24 janvier, a réuni à Paris personnalités politiques, militants altermondialistes et citoyens de tout le continent. Ce bel élan a pourtant ses limites, notamment […]
Les indignés | Altermondialisme
Susan George [Attac – France] : « Une solution médiane entre la politique de la Troïka et une sortie de l’euro »
Après l’échec des négociations entre l’Union européenne et la Grèce, des citoyens et personnalités de tous bords ont imaginé un « Plan B » pour l’Europe. La politologue et militante Susan George, fondatrice de l’association altermondialiste Attac – France1 revient sur les enjeux de cette réunion au sommet des 23 et 24 janvier derniers. Exclusif.   Paradigme & […]
Les indignés | Altermondialisme
Hadrien Toucel* « Le Plan B est une boîte à outils gouvernementale »
Membre du secrétariat permanent du comité Plan B pour l’Europe, le jeune Hadrien Toucel livre de l’intérieur ses impressions sur le déroulement d’une réunion cruciale pour le devenir des peuples de l’Union européenne. Entretien.   Paradigme & Prospective : Quatre personnalités ont rythmé le premier sommet : Jean-Luc Mélenchon, Oskar Lafontaine, Zoé Konstantopoulos et Stefano Fassina. Un Français, […]
Économie de marché : crime contre l'humanité ?
Susan George : « Nous pourrions parler de non-assistance à personnes en danger »
« Oui, nous pouvons parler de “crime économique” » assure la présidente d’honneur du mouvement altermondialiste Attac-France, l’essayiste et romancière franco-américaine, Susan George, à propos du projet d’accord de libre-échange négocié en secret entre l’Union européenne et les Etats-Unis, plus connu sous l’acronyme « Tafta », sur lequel elle revient, largement, dans son 17e opus, Les usurpateurs : comment les transnationales prennent le pouvoir paru aux Editions du Seuil (2014). Pour elle, « l’ouverture du marché transatlantique ne constitue qu’un exemple supplémentaire démontrant que les entreprises transnationales prennent le pouvoir, au vu et au su des États, et ne servir, exclusivement, que leurs intérêts privés (surtout leurs profits) », au détriment de cette quantité négligeable : le citoyen-consommateur.