La France condamnée, Beljanski réhabilité


Mirko et Monique Beljanski en 1982. Crédit : Beljanski Foundation Inc., New York (USA)
Print Friendly
Docteur ès sciences, Mirko Beljanski mit au point des médicaments efficaces contre le cancer et le Sida mais ne put les faire agréer.Persécuté jusqu’à en mourir pour avoir guéri « illégalement », le regretté professeur fut aussi, celui qui permit à François Mitterrand, alors rongé par un cancer, de terminer son second septennat. Entretien avec son épouse, Monique Beljanski, depuis le siège de la fondation Beljanski à New-York (USA).
Print Friendly