La France condamnée, Beljanski réhabilité


Mirko et Monique Beljanski en 1982. Crédit : Beljanski Foundation Inc., New York (USA)
Print Friendly, PDF & Email
Docteur ès sciences, Mirko Beljanski mit au point des médicaments efficaces contre le cancer et le Sida mais ne put les faire agréer.Persécuté jusqu’à en mourir pour avoir guéri « illégalement », le regretté professeur fut aussi, celui qui permit à François Mitterrand, alors rongé par un cancer, de terminer son second septennat. Entretien avec son épouse, Monique Beljanski, depuis le siège de la fondation Beljanski à New-York (USA).
Print Friendly, PDF & Email