Police nationale : le syndicat Vigi appelle à la grève illimitée et rejoint les Gilets jaunes samedi 8 décembre


Des Gilets jaunes à porte Maillot stoppés par les CRS. Crédit : Serge Tenani.
Print Friendly, PDF & Email

« Il est grand temps de s’organiser, légalement, et d’être solidaire avec eux, pour l’avantage de tous » déclare le porte-parole du syndicat de police Vigi qui appelle à la grève illimitée et rejoint les Gilets jaunes samedi 8 décembre.

Alors que le syndicat de police majoritaire Alliance réclame l’appui de l’armée et le rétablissement de l’état d’urgence s’alarmant d’une « situation insurrectionnelle », en vue de mettre fin à l’initiative contestataire des Gilets jaunes du 17 novembre, à l’initiative de la société civile, le syndicat Vigi, affilié à la police nationale, rejoint le mouvement des Gilets jaunes en appelant à une grève illimitée à partir du samedi 8 décembre, jour de l’acte IV de la mobilisation. « Il est grand temps de s’organiser, légalement, et d’être solidaire avec eux, pour l’avantage de tous » déclare son représentant. « Notre hiérarchie va encore nous envoyer prendre des coups à sa place et à la place du gouvernement » déplore t-il, ajoutant craindre « d’avoir des morts parmi nous ».
Mais quel est le poids du syndicat de police Vigi ? Mouvement proche de la CGT, le syndicat ne dispose d’aucun siège à ce jour au sein des instances consultatives de la police, en raison de son faible score aux dernières élections professionnelles (3,39%).

Print Friendly, PDF & Email